• Cet article est proposé en:
  • en
  • es
  • fr

Indesit

26.10.2012

Les trois syndicats italiens de la métallurgie, FIM, FIOM et UILM, qui représentaient également la Fédération internationale des organisations de travailleurs de la métallurgie (FIOM), ont signé un Accord Cadre Mondial avec Merloni Elettrodomestici S.p.A. (aujourd’hui Indesit) en décembre 2001.

Indesit est un gros producteur d’électroménager avec des filiales dans le monde entier. L’ACM marque l’engagement de l’entreprise à respecter et promouvoir les principes et droits fondamentaux du travail établis par les conventions de l’Organisation internationale du Travail (OIT).

Afin de superviser le respect du Code, l’accord prévoit la mise en place de procédures de surveillance, non seulement des sites de production et activités propres de la compagnie, mais aussi ceux et celles de ses fournisseurs qui courent le risque de voir leurs contrats rompus en cas de violation grave.

L’entreprise doit faire rapport sur la mise en œuvre et l’état de l’accord lors de l’assemblée annuelle du Conseil d’Entreprise Européen (CEE) et lors de la réunion d’information nationale qui est prévue dans la convention collective nationale. Pour les pays qui ne sont pas membres du CEE, les représentants des travailleurs et les syndicats dans chaque usine doivent recevoir ces informations de la part de la direction locale.

L’ACM INDESIT CONCRETEMENT :

Accord signé en décembre 2001

Autres signataires : FIM, FIOM, UILM, Italie