• Cet article est proposé en:
  • en
  • es
  • fr

Lafarge

26.10.2012

L’accord reprend les droits et principes essentiels du travail, fait mention des partenaires commerciaux, des sous-traitants et fournisseurs et établi un processus pour la révision et la mise en œuvre de l’accord sur tous les sites de Lafarge.

Cet ACM avec la multinationale française Lafarge, un leader du secteur des matériaux de construction, est cosigné par une autre Fédération syndicale internationale, l’Internationale des travailleurs du bâtiment et du bois.

L’accord oblige Lafarge à respecter les principes fondamentaux suivants dans l’ensemble de ses activités :

  • Pas de travail forcé
  • Pas de discrimination à l’emploi,
  • Pas de recours au travail des enfants,
  • Liberté d’association et droit pour les travailleurs à négocier collectivement.
  • Salaire décent au moins au niveau de la législation nationale ou des conventions collectives telles qu’appliquées dans l’industrie ou le secteur concerné.
  • Temps de travail conforme à la législation nationale, aux conventions nationales et aux normes de l’industrie ou du secteur,
  • Environnement de travail sûr et sain conforme à la Convention 156 de l’OIT et aux Principes directeurs concernant les systèmes de gestion de la sécurité et de la santé au travail ; et
  • Mise en place de programmes de développement des qualifications pour tous les travailleurs en collaboration avec les syndicats.

L’ACM LAFARGE CONCRETEMENT :

Accord signé le 12 septembre 2005

Autres signataires : Internationale des travailleurs du bâtiment et du bois.