• Cet article est proposé en:
  • en
  • es
  • fr
  • ru

Les travailleurs de Juno Lighting en grève aux États-Unis pour des salaires équitables

04.09.2014

Les salariés de l’implantation de Des Plaines (Illinois) du Groupe Juno Lighting ont annoncé ce 3 septembre qu’ils partaient en grève. Ils revendiquent de l’entreprise qu’elle accorde des augmentations de salaire équitables et qu’elle leur témoigne du respect au travail.

Les travailleurs de Juno Lighting sont représentés par la Section Locale 2565 de la Régionale de Chicago et du Midwest.

L’organisation syndicale Joint Board of Workers United, SEIU, un affilié d’IndustriALL, négocie en vue d’une nouvelle convention collective portant sur les salaires et les clauses d’emploi pour les salariés du régime horaire de Des Plaines (Illinois). La décision de partir en grève a été prise après des mois de négociations ayant eu lieu avant et après l’expiration de la convention actuelle à la fin du mois d’août.

Juno Lighting est une entreprise privée qui a été acquise par la multinationale française Schneider Electric en 2005.

Dans les mois qui ont précédé l’expiration de la convention, Juno Lighting s’est montré insistant sur des propositions que le syndicat estime déraisonnables. Si elles devaient être acceptées, les travailleurs et travailleuses n’auraient plus un salaire vital ni donc de dignité. En dépit du fait que la Section Locale 2565 a déjà accepté de nombreuses exigences mises sur la table par l’entreprise, Juno Lighting revendique encore davantage de concessions. Le syndicat indique que l’entreprise prospère depuis 1976 et il ne peut tout simplement pas comprendre pourquoi elle doit priver ses salariés de rémunérations équitables.

Le syndicat tient à préciser qu’il ne s’agit donc pas d’une lutte de travailleurs avides d’arracher des avantages nouveaux et qu’il est bien ici question de justice sociale. Malheureusement, Juno Lighting a obligé ses salariés à entreprendre une grève en raison de sa volonté de saper le niveau de vie de ses travailleurs syndiqués.

Pour apporter un soutien aux grévistes, le Secrétaire général d’IndustriALL Jyrki Raina a envoyé un courrier au PDG de Schneider Electric France SA. Dans sa lettre, Jyrki Raina déclare : “La Section Locale 2565 de Workers United est partie en grève hier en raison du refus de Juno Lighting de prendre en compte les revendications justes et raisonnables de ses travailleurs en vue d’une hausse salariale. Au lieu de cela, l’entreprise propose à une main d’œuvre déjà sous-payée une adaptation inférieure. Les salariés exigent à bon droit d’avoir un salaire vital qui permette de contrebalancer l’augmentation du coût de la vie, dont notamment la couverture individuelle des soins de santé, le logement, la nourriture et l’éducation.”

Dans son courrier, Raina ajoute encore : “Il est impératif que Schneider Electric garantisse des conditions de travail décentes et une rémunération équitable aux salariés de sa filiale américaine Juno Lighting, en parfaite adéquation avec les législations nationales du travail et les normes internationales fondamentales du travail.”

IndustriALL a également fait parvenir un message de solidarité aux grévistes.

Juno Lighting existe depuis 1976 et est spécialisé dans la création, l’assemblage et la fabrication d’une gamme de produits d’éclairage encastré et d’ambiance intégrables dans les projets architecturaux. Juno Lighting est l’un des principaux acteurs d’une industrie de l’éclairage qui pèse 12 milliards de dollars.