Jump to main content
IndustriALL logotype

Recherche

Showing 1-10 sur 18 results

L’Assemblée générale annuelle de Shell ne répond pas aux préoccupations syndicales

20 mai, 2020IndustriALL Global Union a posé une série de questions à Shell avant la tenue en ligne, hier, de l’Assemblée générale annuelle de l’entreprise. Les réponses de la multinationale montrent que celle-ci demeure réticente à s’engager avec les syndicats au niveau mondial.

Irak : mouvement contre Basra Gas Company/Shell pour non-paiement des salaires

20 mai, 2020Les travailleurs de la Basra Gas Company (Compagnie de gaz de Bassorah), une coentreprise dans laquelle Shell détient une participation importante, ont lancé un mouvement le 18 mai pour protester contre le non-paiement des salaires par l'entreprise. Environ 5.000 travailleurs détachés de la South Gas Company (SGC) auprès de la Basra Gas Company (BGC) n’ont toujours pas reçu leur salaire.

Les syndicats de Shell s’attachent à renforcer leur collaboration en matière d’organisation des travailleurs

9 juillet, 2019Les affiliés à IndustriALL Global Union de huit pays se sont réunis à Londres, les 3 et 4 juillet 2019, à l’occasion de la cinquième réunion du réseau syndical mondial de Shell, et se sont engagés à renforcer leur collaboration, notamment au niveau de l’organisation des travailleurs de la compagnie multinationale énergétique.

IndustriALL exhorte à nouveau Shell à remédier aux violations aux droits des travailleurs

22 mai, 2019Lors de l’Assemblée générale annuelle de la compagnie, qui s’est tenue à La Haye, le 21 mai, IndustriALL Global Union, en collaboration avec les syndicats affiliés du Nigeria et des Pays-Bas, a appelé Shell à prendre des mesures pour remédier aux violations des droits des travailleurs dans sa chaîne d’approvisionnement.

Face cachée honteuse de Shell - travailleurs en sous-traitance au seuil de pauvreté au Nigeria

5 décembre, 2018Oscar Tamuno*, chauffeur pour un important sous-traitant de Shell, Plantgeria, n’a pas eu d’augmentation depuis huit ans. Une fois ses taxes, sa quote-part de pension et ses cotisations syndicales versées, il lui reste en poche 94.000 nairas par mois (258 dollars) alors qu’il travaille douze heures par jour, six jours par semaine. Pourtant, Oscar ne s’en sort pas mal comparé à beaucoup de ses collègues.* Nom d’emprunt.

Le Comité exécutif d’IndustriALL demande la fin des contrats de protection et défend la démocratie syndicale

3 décembre, 2018Lors de sa réunion à Mexico, les 29 et 30 novembre, le Comité exécutif d’IndustriALL Global Union a appelé à mettre fin aux contrats de protection utilisés au Mexique, pris des mesures pour protéger la démocratie syndicale contre le nombre croissant de gouvernements néolibéraux au pouvoir à travers le monde, et s’est engagé à continuer la lutte contre la violence fondée sur le sexe.

Nigéria: Nous travaillons seulement pour mourir, déclarent les travailleurs de Shell

27 novembre, 2018Dans une nouvelle vidéo diffusée cette semaine, IndustriALL Global Union dévoile la façon dont les travailleurs occupés en sous-traitance à Shell, au Nigéria, vivent dans la pauvreté et sont exposés à des conditions de travail dangereuses.

L’enquête d’IndustriALL révèle l’exploitation des travailleurs et travailleuses de Shell au Nigeria

24 octobre, 2018Un récent rapport d’une mission d’enquête d’IndustriALL Global Union a révélé l’exploitation choquante des salariés en sous-traitance au sein des activités pétrolières et gazières de Shell au Nigeria.

La vie des travailleurs détruit par le travail précaire dans l’industrie pétrolière et gazière au Nigeria

27 septembre, 2018Le travail contractuel et la précarisation de l’industrie pétrolière et gazière ont de graves conséquences sur les syndicats et la vie des travailleurs au Nigeria, le plus grand pays africain producteur de pétrole, selon les affiliés à IndustriALL Global Union.  

Le traitement infligé par Shell aux travailleurs dénoncé à son festival d'écoblanchiment de Londres

4 juillet, 2018IndustriALL Global Union appelle Shell à respecter les droits de centaines de milliers de travailleurs en sous-traitance qui peinent sur ses sites d'exploitation partout dans le monde, alors que l'entreprise tient son festival annuel d'écoblanchiment à Londres.