Jump to main content
IndustriALL logotype
strike Jharkhand

150 millions de travailleurs font grève en Inde

strike Jharkhand

3 September, 2015Des millions de travailleurs et travailleuses appartenant à tous les secteurs ont participé le 2 septembre à la plus grande grève en Inde. Les manifestant(e)s protestaient contre les réformes du travail proposées qui faciliteront dans la pratique les licenciements.

La décision de lancer un ordre de grève nationale a été prise en mai lors d’une convention nationale des travailleurs à l’appel des centrales syndicales nationales.

Des rassemblements ont eu lieu partout en Inde, et selon les estimations 150 millions de travailleurs et travailleuses sont descendus dans les rues après la rupture des négociations avec le gouvernement.

Les syndicats avaient présenté un cahier de revendications en 12 points, avec notamment une position ferme contre les amendements anti-ouvriers proposés pour la législation du travail, un nouveau salaire minimum, la fin des contrats de travail pour des emplois éternellement permanents et le paiement aux contractuels d’un salaire et de prestations identiques à ceux des salariés réguliers pour un même travail, l’application stricte de toutes les lois fondamentales du travail, une sécurité sociale universelle pour tous les travailleurs et travailleuses, l’enregistrement obligatoire des syndicats dans un délai de 45 jours à partir de la date de dépôt des demandes, ainsi que la ratification immédiate des conventions 87 et 98 de l’OIT.

Fernando Lopes, secrétaire général adjoint de IndustriALL Global Union, a participé à un rassemblement de masse de soutien à la grève à Faridabad. Il a également assisté aux réunions et rassemblements de masse dans l’Odisha et le Jharkhand pour exprimer sa solidarité.

IndustriALL approuve l’action unifiée et se tient aux côtés des travailleurs et travailleuses de l’Inde. La grève déterminera non seulement l’avenir de la classe ouvrière indienne, mais aura également un impact majeur dans d’autres parties du monde.

Plusieurs affiliés de IndustriALL ont envoyé des messages de solidarité, notamment du Pakistan et des États-Unis. Benjamin Davis du syndicat United Steelworkers, États-Unis, a également participé au rassemblement de masse.  Sharan Burrow, secrétaire générale de la CSI a exprimé sa solidarité, en déclarant que la CSI et ses affiliés dans le monde continueront de soutenir les salariés indiens dans chacune de leurs luttes pour mettre fin aux réformes anti-ouvrières en Inde.