Jump to main content
IndustriALL logotype

Bangladesh: Libérez immédiatement les responsables syndicaux arrêtés !

19 January, 2017IndustriALL Global Union et le syndicat mondial UNI ont lancé une campagne en ligne exhortant le gouvernement du Bangladesh à libérer immédiatement et sans condition les responsables syndicaux de l’industrie textile arrêtés ces dernières semaines.

Dans un inquiétant retour en arrière pour les droits des travailleurs et la démocratie dans le pays, au moins 11 responsables syndicaux et travailleurs militants ont été arrêtés. Dans le même temps, les forces de sécurité ont fait des descentes aux domiciles des responsables syndicaux et des bénévoles, dont beaucoup sont partis se cacher par crainte pour leur sécurité.

Les locaux des syndicats situés dans le district d’Ashulia, le centre de l’industrie de fabrication de vêtements de la capitale du Bangladesh, Dacca, ont été envahis, vandalisés et fermés de force ; les documents d’adhésion, brûlés, et le mobilier, retiré. 

Plus de 1 600 travailleurs ont été licenciés et la police a engagé des poursuites contre 600 travailleurs et responsables syndicaux après que les travailleurs du textile aient revendiqué une hausse de salaire en décembre dernier.

IndustriALL et UNI se sont associés avec LabourStart pour publier une pétition en ligne demandant instamment au gouvernement du Bangladesh de libérer tous les responsables syndicaux et les militants détenus, et de mettre fin à la répression que subissent les travailleurs du textile.  

En dépit de celle-ci, la Première ministre du Bangladesh, Sheikh Hasina, a rejoint l’élite mondiale réunie cette semaine à Davos, où elle a fait part aux chefs d’entreprise et à la communauté internationale de l’existence de relations du travail harmonieuses au sein de l’industrie du prêt-à-porter au Bangladesh, ajoutant que son pays était « fermement résolu à mettre le secteur de la confection en conformité ».

Ce dernier, qui représente 83 pour cent des exportations et constitue le deuxième plus grand producteur de textile et de vêtements, employant 4,5 millions de travailleurs, dont 80 pour cent de femmes, joue un rôle économique crucial au Bangladesh.

Après l’effondrement, en 2013, de l’usine Rana Plaza, ayant causé la mort de plus de 1 100 travailleurs du textile, IndustriALL et UNI ont été à l’avant-garde de l’amélioration de droits et de la sécurité des travailleurs dans le secteur de la confection au Bangladesh, jouant un rôle moteur dans la conclusion de l’Accord juridiquement contraignant du Bangladesh, établi pour inspecter 1 600 usines de confection en matière de risques liés aux incendies et à la sécurité, et signé par plus de 200 marques mondiales. Plus de 74 pour cent des problèmes de sécurité recensés au sein de ces usines ont été déclarés réglés ou vérifiés comme tels.