• Cet article est proposé en:
  • en
  • es
  • fr
  • ru

Engagement conjoint pour la prévention du harcèlement sexuel au travail de la part d’IndustriALL, de l’UITA et de Unilever

27.01.2016

Le harcèlement sexuel est un problème universel, aussi bien au travail qu’en dehors. Il peut affecter la vie et la carrière, causer des dommages psychologiques, sociaux et professionnels persistants et gravement déstabiliser l’environnement de travail.

Défini comme étant une forme de discrimination sexuelle par l’Organisation internationale du Travail et mis hors-la-loi dans de nombreux pays, il reste difficile de s’y attaquer efficacement. Unilever, avec IndustriALL et l’UITA, les fédérations syndicales internationales qui représentent les travailleurs de l’entreprise, a signé un engagement commun pour la prévention du harcèlement sexuel au travail.

Cet accord

  • fournit une définition claire et complète du harcèlement sexuel afin que la direction de Unilever à tous les niveaux et tous les salarié(e)s, y compris ceux mis à disposition par des tierces parties, soient pleinement conscients de ce qui constitue le harcèlement sexuel
  • définit des procédures en vertu desquelles les salarié(e)s peuvent savoir comment soulever un problème potentiel et peuvent en confiance rapporter tout abus
  • précise les mesures concrètes que l’entreprise doit prendre en cas de plainte
  • fournit des principes directeurs détaillés pour la mise en œuvre de l’engagement sur tous les lieux de travail de Unilever ainsi que pour l’évaluation des progrès réalisés

Jyrki Raina, Secrétaire général d’IndustriALL, déclare :

“Le harcèlement sexuel est un problème grave qui affecte les femmes travailleuses sur tous les lieux de travail partout dans le monde. IndustriALL salue cette opportunité de collaborer avec Unilever, une importante société multinationale, et nous espérons pouvoir utiliser cet accord pour parvenir à endiguer avec succès les abus à l’encontre des femmes au sein des usines Unilever de par le monde.”

Le Secrétaire général de l’UITA, Ron Oswald, dit de cet engagement qu’il est

“Un effort commun, concret et pratique pour s’assurer que le harcèlement sexuel est combattu efficacement et que les droits de tous ceux et celles qui travaillent pour Unilever sont protégés de manière adéquate dans ce domaine vital”. Il ajoute : “Nous nous réjouissons de pouvoir collaborer avec Unilever et nos membres présents dans l’entreprise pour nous assurer qu’il soit mis en œuvre, encadré et suivi.”

Paul Polman, PDG de Unilever affirme :

“Le harcèlement sexuel et autres formes de discrimination n’ont pas leur place au sein de Unilever, ni ailleurs du reste. Ce n’est que par leur éradication que nous pouvons créer des lieux de travail vraiment garants de diversité et d’intégration. Nous savons que la meilleure manière d’obtenir des avancées est par un authentique dialogue et par le biais de moyens fiables et efficaces donnés aux travailleurs et travailleuses pour formuler leurs préoccupations et leurs plaintes. Je salue chaleureusement le soutien de l’UITA, d’IndustriALL et de leurs membres qui nous permet de renforcer notre travail existant. Ces problématiques ne sont pas uniques à Unilever et, dès lors, pour créer un changement positif durable, nous impliquons également nos fournisseurs, nos partenaires commerciaux et autres au sein de notre secteur et au-delà. Nous sommes engagés à soutenir de tous nos efforts cet accord alors que nous poursuivons notre travail en faveur du respect, du maintien et du progrès des droits de l’homme”.