Jump to main content
IndustriALL logotype

IndustriALL et l’IBB portent plainte devant l’OCDE contre BHP Billiton et Vale

26 March, 2018L’Internationale des travailleurs du bâtiment et du bois (IBB) et IndustriALL Global Union ont déposé plainte contre la compagnie anglo-australienne, BHP Billiton, et la multinationale minière brésilienne, Vale S.A., dans le cadre des Lignes directrices de l’OCDE pour les entreprises multinationales.

L’affilié à l’IBB, le syndicat des industries de la construction, du génie-conseil et des concessions de l’Etat du Minas Gerais (SITICOP) ainsi que l’affilié syndical brésilien à IndustriALL, CNQ-CUT, ont également signé la plainte.

Cette dernière porte sur les conséquences de la rupture du barrage Fundão, situé près de Mariana, dans l’Etat de Minas Gerais, au Brésil, le 5 novembre 2015. Le barrage, qui retenait des millions de litres de résidus provenant de la mine de minerai de fer Germano, est exploité par Samarco Mineração S.A., une joint-venture entre les compagnies minières BHP Billiton et Vale S. A. La rupture du barrage a causé la mort de 19 personnes, dont 14 travailleurs.  En outre, 700 familles ont perdu leurs logements et plus de 2 000 travailleurs employés dans les secteurs minier, de la construction, du commerce, de l’électricité et agricole se sont retrouvés sans emploi.

Ambet Yuson, Secrétaire général de l’IBB, a déclaré: « Malgré les efforts constants déployés par les syndicats pour que Samarco accorde un dédommagement adéquat aux familles, mette en œuvre des mesures visant à empêcher la survenue d’autres catastrophes et garantisse sa conformité avec l’ensemble des normes du travail et de sécurité, la compagnie a refusé.  C’est inacceptable. Les travailleurs et leurs familles ont assez souffert; et des mesures immédiates doivent être prises pour mettre fin à cette tragédie qui a frappé les victimes de la rupture du barrage ».  

La plainte mentionne les violations aux Lignes directrices de l’OCDE pour les entreprises multinationales commises par Vale S.A. et BHP Billiton concernant leur défaut: 1) d’accorder un dédommagement adéquat et d’établir un processus de dépollution légitime auquel les collectivités et travailleurs affectés seront associés, 2) de respecter les droits syndicaux, 3) de garantir des normes en matière de sécurité et de santé adéquates, y compris le respect de la législation sur le temps de travail et 4) d’exercer une diligence raisonnable à laquelle les parties prenantes, y compris les syndicats, participeront.

« La catastrophe de la rupture du barrage Fundão est une histoire d’horreur de la production à n’importe quel prix. Samarco a ignoré les mises en garde techniques et fait fi des protocoles fondamentaux relatifs aux résidus et à la sécurité du barrage avec les résultats catastrophiques que nous connaissons. Samarco ne s’est pas préparée non plus aux situations d’urgence, ce qui fait que les travailleurs et les résidents n’étaient eux-aussi absolument pas préparés à la rupture du barrage, provoquant la perte de vies et des dégâts. En déposant plainte au titre des Lignes directrices de l’OCDE, nous voulons que la compagnie soit tenue responsable de sa négligence devant les syndicats représentatifs », a déclaré Valter Sanches, Secrétaire général d’IndustriALL Global Union.

IndustriALL et l’IBB ont déposé plainte auprès des points de contact nationaux de l’OCDE au Brésil, en Australie et au Royaume-Uni le 26 mars 2018.