• Cet article est proposé en:
  • en
  • es
  • fr
  • ru

Affiliés à IndustriALL au Congrès fondateur tenu à Copenhague, Danemark, en juin 2012.

IndustriALL fête ses 5 ans d’existence

20.06.2017

Cinq ans après la tenue de son Congrès fondateur, à Copenhague, IndustriALL Global Union a rempli sa promesse d’être une organisation militante en devenant une puissante force de lutte pour les droits des travailleurs et des travailleuses, ainsi que pour la justice sociale dans le monde entier. 

Le 20 juin 2012, trois fédérations ont fusionné pour former IndustriALL Global Union, unissant 50 millions de travailleurs et de travailleuses dans 140 pays. IndustriALL a plus de 600 affiliés dans les secteurs tels que l’industrie minière, des métaux, énergétique, chimique, textile et manufacturière.

Le Secrétaire général adjoint d’IndustriALL, Valter Sanches, a déclaré:

« Au cours des cinq dernières années, IndustriALL a très souvent démontré que nous sommes plus forts ensemble. Nous avons réussi à faire en sorte que les compagnies multinationales soient comptables de leurs actes et que les gouvernements écoutent, nous avons lutté pour les droits des travailleurs et des travailleuses, et gagné. IndustriALL est la preuve que la solidarité internationale fonctionne! »

Suite à l’effondrement désastreux du bâtiment du Rana Plaza abritant plusieurs entreprises, qui s’est produit au Bangladesh, en 2013, et au cours duquel plus de mille travailleurs et travailleuses du secteur de la confection ont été tués, IndustriALL a joué un rôle moteur dans la signature par plus de 200 marques mondiales de l’Accord du Bangladesh juridiquement contraignant sur la sécurité incendie et la sécurité des bâtiments. Depuis lors, l’Accord a inspecté plus de 1 600 usines et amélioré la sécurité de deux millions de travailleurs et de travailleuses. IndustriALL, en collaboration avec ses partenaires et le syndicat mondial Uni Global, est également parvenu à obtenir 30 millions de dollars américains de compensation pour les victimes.

Le travail d’IndustriALL au cours des cinq dernières années a été et continue d’être guidé par ses cinq objectifs stratégiques, à savoir constituer des syndicats puissants, relever le défi des capitaux mondiaux, mettre fin au travail précaire, promouvoir une politique industrielle durable et défendre les droits des travailleurs et des travailleuses. 

Défendre les droits des travailleurs et des travailleuses

Le monde entier fait face à une guerre d’usure sur les droits des travailleurs et des travailleuses. Le soutien des affiliés à IndustriALL envers leurs collègues syndicalistes vivant sous la contrainte montre que la solidarité internationale fonctionne. Les campagnes d’IndustriALL ont contribué à libérer les syndicats emprisonnés au Cambodge et au Bangladesh, à défendre les droits des travailleurs et des travailleuses au Yémen et en Espagne, et ont concouru à la chute de la Présidente autoritaire coréenne. La campagne d’IndustriALL contre les contrats de protection au Mexique a mené à la reconnaissance du problème et conduit l’OIT à faire des recommandations au gouvernement mexicain afin qu’il se mette en conformité avec la Convention 87 de l’OIT sur la Liberté syndicale. Cette pression a abouti à des réformes concernant la législation sur le travail de 2016, qui permettraient l’abolition des contrats de protection qui privent tant de travailleurs et travailleuses mexicains du droit de s’organiser syndicalement et de négocier collectivement.

Se doter de syndicats puissants

Accroître l’adhésion syndicale est au centre de la mission d’IndustriALL. Les projets d’IndustriALL en matière de renforcement des syndicats ont conduit à l’adhésion de milliers de nouveaux membres dans les pays comme l’Inde, l’Indonésie et la Zambie. L’augmentation de la participation des femmes et des jeunes est essentielle à la construction de la puissance syndicale. Depuis le deuxième Congrès d’IndustriALL, qui a eu lieu à Rio de Janeiro, en octobre 2016, IndustriALL a établi un objectif de 40 pour cent de femmes occupant des postes de responsable et exerçant des activités dirigeantes. Les efforts déployés pour accroître la participation des femmes à IndustriALL ont, à leur tour, influencé les structures syndicales nationales. Ainsi, l’affilié à IndustriALL, la Fédération syndicale indonésienne des métallurgistes (FSPMI), a fixé un quota d’occupation de 40 pour cent des postes par des femmes au sein de ses propres structures. 

Relever le défi des capitaux mondiaux

Les campagnes d’IndustriALL visant les entreprises, telles que celles ciblant Rio Tinto et LafargeHolcim, ont permis aux travailleurs et aux travailleuses d’obtenir des avantages significatifs. IndustriALL lutte contre les capitaux mondiaux si nécessaire mais a également conscience de l’importance du dialogue social pour atteindre ses objectifs. Les accords-cadres mondiaux, concernant près de 50 compagnies multinationales, contribuent à garantir la défense et la protection des droits fondamentaux des travailleurs et travailleuses, et des droits syndicaux. Ceux signés avec le géant de l’automobile français PSA et la marque de vêtements H&M veillent à ce que les droits des travailleurs et des travailleuses s’appliquent aux travailleurs et travailleuses directs et indirects employés par les fournisseurs tout au long des chaînes d’approvisionnement mondiales des deux compagnies. De même, grâce au partage de l’information et aux actions menées en commun, les réseaux syndicaux d’IndustriALL au sein des entreprises multinationales contribuent à renforcer la position des syndicats et des travailleurs et des travailleuses.

Mettre fin au travail précaire

IndustriALL a toujours fait campagne contre le travail précaire à travers des projets ciblés et aidé les syndicats à organiser des dizaines de milliers de travailleurs et de travailleuses précaires. La participation des affiliés à IndustriALL à la Journée mondiale pour un travail décent, organisée le 7 octobre pour protester contre le travail précaire, s’accroît d’année en année.

Promouvoir une politique industrielle durable

Face à la transformation numérique de l’industrie, parfois appelée Quatrième révolution industrielle, IndustriALL a intensifié sa campagne pour des emplois sûrs et durables ouverts à tous les travailleurs et travailleuses touchés par l’automatisation et la numérisation. Afin de relever les défis de la lutte contre le changement climatique et de l’atteinte des objectifs en matière d’émissions mondiales, IndustriALL réclame une Transition juste pour qu’aucun travailleur ou travailleuse ne soit laissé pour compte durant la période où nous passons à une énergie plus propre.

IndustriALL est une organisation militante. La campagne pour un salaire décent englobe l’accord ACT novateur signé avec des marques de vêtements majeures visant à accroître les salaires par la négociation collective sectorielle.

« IndustriALL s’est doté d’assises solides permettant d’aller de l’avant. Les défis auxquels nous faisons face sont considérables mais nous sommes préparés à les relever. Nous remercions nos affiliés pour l’immense soutien qu’ils nous ont apporté au cours des cinq dernières années et nous comptons sur eux dans l’avenir », a indiqué Sanches.