Jump to main content
IndustriALL logotype

La violence continue contre les protestataires en Indonésie

11 November, 2015Le 4 novembre, une trentaine de casseurs ont attaqué brutalement des personnes qui manifestaient dans le calme à Sumatra Nord, Indonésie, contre un nouveau système de salaire minimum qui réduit considérablement l’influence syndicale.

Les travailleurs et travailleuses exerçaient leur droit légitime de protester pacifiquement contre le nouveau processus de fixation du salaire minimum à Sumatra, Indonésie, quand ils ont été agressés. Sept militants syndicaux durent être hospitalisés après cette attaque.  
 
C’est le second incident marqué par la violence contre les travailleurs et travailleuses depuis quelques semaines. En octobre, 25 manifestants ont été interpellés et de nombreux autres blessés quand 35.000 personnes sont descendues dans la rue à Jakarta pour protester contre une nouvelle réglementation qui exclut les syndicats du processus de fixation du salaire minimum.
 
Le secrétaire général de IndustriALL Global Union, Jyrki Raina, dit qu’il s’agit d’un pas en arrière dans le processus démocratique en Indonésie:
“Il faut mettre fin immédiatement à toute forme de violence contre les travailleurs et travailleuses en Indonésie, et respecter la liberté d’expression et le droit de se rassembler.
 
“IndustriALL Global Union demande instamment au gouvernement indonésien d’annuler la nouvelle réglementation et d’inclure les syndicats dans le processus de fixation du salaire minimum.”
 
IndustriALL Global Union soutient les revendications des centrales syndicale indonésiennes KSPI (FSPMI, Farkes, SPN,KEP, ISI), KSPSI (cemwu), KSBSI (Lomenik, FPE, Garteks) FSBI, KPKPBI, FBLP, SBSI 92, PGRI, concernant : 1) le refus de de la réglementation du gouvernement (PP numéro 78/2015) sur la fixation du salaire minimum sans la participation des salariés;  2) le refus de la formulation du nouveau salaire minimum basée seulement sur le PIB et la croissance économique (moins de 10 per cent); 3) la demande d’une hausse en 2016 du salaire minimum de 22 pour cent ou 500.000 IDR (36 USD).