• Cet article est proposé en:
  • en
  • es
  • fr

Le Comité exécutif d’IndustriALL adopte une posture ferme contre la cupidité des entreprises et la violence à l’égard des femmes

16.11.2017

Le Comité exécutif, réuni à Colombo, au Sri Lanka, les 8 et 9 novembre, a entériné les campagnes contre Glencore, Shell, contre la violence à l’égard des femmes ainsi qu’en soutien aux travailleurs et travailleuses mis à la porte pour avoir fait grève à la mine de Grasberg en Indonésie.

Des syndicalistes de près de 50 pays se sont rencontrés et ont fait montre de toute la force du mouvement syndical international.

Un important débat a eu lieu sur ce à quoi les femmes font face quotidiennement dans leur vie professionnelle, avec ensuite l’adoption par le Comité exécutif d’une résolution sur la violence et le harcèlement à l’égard des femmes sur le lieu de travail. La violence à l’égard des femmes sur le lieu de travail est une réalité qui se manifeste chaque jour. Elle prend de nombreuses formes, allant du harcèlement verbal aux abus physiques et sexuels.

Il a été demandé aux délégués de prendre attitude ainsi que de soutenir et promouvoir un engagement au niveau de leurs syndicats qui affirme clairement que toute forme de violence à l’égard des femmes est inacceptable.

IndustriALL est une organisation qui fait campagne. Le Comité exécutif a soutenu le lancement de deux nouvelles campagnes d’entreprise : contre le géant pétrolier Shell et contre Glencore, spécialisé dans les matières premières.

La campagne contre Shell appelle à l’égalité des droits pour tous les travailleurs de Shell. À l’heure actuelle, il existe d’énormes différences dans la manière dont l’entreprise traite sa main d’œuvre suivant l’endroit où l’on se trouve.

La campagne contre Glencore revendique que l’entreprise respecte les droits des travailleurs, améliore la santé et la sécurité et fasse la démonstration de sa bonne foi au niveau des négociations à la fois directes et indirectes avec ses salariés.

L’impulsion pour cette campagne provient des conflits en Australie, au Canada et en Afrique du Sud, dont le lock-out au Queensland, en Australie et une grève de dix mois dans une raffinerie au Québec, au Canada. Cette campagne a pour but de résoudre ces conflits et d’établir avec l’entreprise un dialogue sérieux au plan mondial qui prenne en compte les préoccupations au sujet des droits syndicaux ainsi que la santé et sécurité sur ses sites d’activité de par le monde.

Être mineur peut être une profession perfide. Le combat d’IndustriALL en faveur des travailleurs et travailleuses de la mine de cuivre Freeport de Grasberg, en Indonésie, se poursuit. La Commission nationale des droits de l’homme d’Indonésie a estimé que le licenciement par l’entreprise de milliers de travailleurs et travailleuses viole les droits de l’homme et recommande leur réintégration.

Le Secrétaire général d’IndustriALL, Valter Sanches, déclare :

Les travailleurs et travailleuses sont confrontés à l’injustice dans tous les pays du monde. Nous devons répliquer en utilisant les leviers à notre disposition.

Combattre le travail précaire est important pour IndustriALL. À l’issue de la première journée du Comité exécutif, les délégués ont rejoint les affiliés du Sri Lanka dans une manifestation pour exiger que le gouvernement prenne des mesures pour stopper la propagation du travail précaire.

Politique commerciale et industrielle

Industrie 4.0 a un gros impact sur certaines industries qui concernent les affiliés d’IndustriALL. Cela modifie le travail et la production, élimine ou modifie des emplois.

Le Comité exécutif a entériné le plan d’action pour Industrie 4.0.

Le groupe de travail d’IndustriALL sur le commerce revendique la nécessité d’avoir, pour tout traité commercial, des négociations ouvertes et transparentes, y compris sur les droits des travailleurs. Ce problème doit être débattu au plan mondial et tous les affiliés doivent prendre part à la discussion.

Le Comité exécutif a adopté une série de résolutions de solidarité :

Les textes de toutes ces résolutions se trouvent dans les liens à côté de cet article.