• Cet article est proposé en:
  • en
  • es
  • fr
  • ru
Leeann Foster, coprésidente de IndustriALL pour le secteur de la pâte à papier et du papier, très décidée lors de la Conférence sur le papier : « Stand up. Speak out. For safety »

Leeann Foster, coprésidente d’IndustriALL pour le secteur de la pâte à papier et du papier, très décidée lors de la Conférence sur le papier : « Stand up. Speak out. For safety »

Le groupe de travail de IndustriALL sur la pâte à papier et le papier surveille le secteur

Le groupe de travail de IndustriALL sur la pâte à papier et le papier surveille le secteur

Intervention du président de l’USW, Gerard, lors de la Conférence

Intervention du président de l’USW, Gerard, lors de la Conférence

Le Secrétaire général adjoint de IndustriALL Global Union, Özkan, salue le rôle mobilisateur de l’USW

Le Secrétaire général adjoint de IndustriALL Global Union, Özkan, salue le rôle mobilisateur de l’USW

Geenen, vice-président de l’USW

Geenen, vice-président de l’USW

Hommage rendu aux travailleurs du papier tués

Hommage rendu aux travailleurs du papier tués

Leeann Foster, coprésidente de IndustriALL pour le secteur de la pâte à papier et du papier, très décidée lors de la Conférence sur le papier : « Stand up. Speak out. For safety » Le groupe de travail de IndustriALL sur la pâte à papier et le papier surveille le secteur Intervention du président de l’USW, Gerard, lors de la Conférence Le Secrétaire général adjoint de IndustriALL Global Union, Özkan, salue le rôle mobilisateur de l’USW Geenen, vice-président de l’USW Hommage rendu aux travailleurs du papier tués

Le groupe de travail de IndustriALL sur la pâte à papier et le papier établit un programme d’action dynamique

12.04.2016

Le groupe de travail d’IndustriALL Global Union sur la pâte à papier et le papier regroupe les principaux syndicats du secteur dans le but de planifier et de coordonner des activités communes. Lors de la réunion du 4 avril, accueillie par United Steelworkers (USW) à Pittsburgh, les syndicats ont échangé des informations sur l’emploi, la négociation et l’industrie toute entière, et élaboré des plans de campagnes.

Les syndicats de la pâte à papier et du papier des Etats-Unis d’Amérique, du Canada, de l’Australie, de l’Allemagne, de la Grande-Bretagne, de la Suède et de la Finlande ont tous fait part de situations difficiles auxquelles leurs membres font face en raison de la diminution de l’attrait de l’industrie pour les jeunes travailleurs.

Alors qu’un sous-secteur important de l’industrie se rétracte dû à l’augmentation des communications électroniques entre les personnes, les sous-secteurs du tissu et du conditionnement continueront à se développer bien qu’ils commencent à souffrir de surcapacité. Dans tout le secteur, la production se déplace géographiquement, passant, au niveau mondial, du Nord au Sud, et de l’Ouest à l’Est.

De nombreux emplois dans la pâte à papier et le papier en Amérique du Nord et en Europe ont été transférés en Chine. Néanmoins, la surcapacité de la Chine dans ce secteur, comme dans l’ensemble des secteurs industriels, s’est considérablement accrue en raison du ralentissement de la croissance nationale du pays, provoquant une sursaturation du marché et accroissant la menace sur d’autres emplois.

Les coprésidents d’IndustriALL pour le secteur, Leeann Foster, de l’USW, et Petri Vanhala, président du syndicat des travailleurs du papier finlandais Paperiliitto, ont mené les discussions.

La coprésidente Leeann Foster a déclaré :

« Nous ne pouvons garantir de bons emplois qui soient également sans danger et durables dans le secteur que si les travailleurs du papier sont solidaires dans tous les pays. De même que l’USW vise à syndicaliser davantage de travailleurs dans les multinationales du papier, nos campagnes doivent être pensées mondialement. »

Le groupe a examiné les accords-cadres mondiaux existants dans le secteur et ceux à venir, ainsi que les réseaux syndicaux à International Paper, Huhtamaki, Sappi, Smurfit Kappa, Mondi et dans la région d’Amérique latine.

Le Groupe de travail organisera des échanges d’informations réguliers et structurés sur l’emploi et la négociation dans le secteur.

La réunion a eu lieu à l’occasion de la Conférence de l’USW de 2016 sur le secteur du papier : « Stand Up. Speak Out. For Safety ». Les 550 délégués présents, représentant les membres de près de 30 principales entreprises de la pâte à papier et du papier, ont axé leurs discussions sur la sécurité, et rendu hommage aux 19 collègues décédés dans le secteur depuis la tenue, deux ans auparavant, de la dernière conférence.

En plus des débats approfondis qui ont eu lieu sur la syndicalisation et la négociation, la conférence a discuté de l’importance qu’il y a pour un syndicat à être actif politiquement.  

Lors de son discours à la conférence plénière, le Secrétaire général adjoint d’IndustriALL Global Union, Kemal Özkan, a déclaré :

« Je vous salue, chers Collègues, pour le rôle mobilisateur que l’USW a joué au fil des ans au cœur du mouvement ouvrier mondial. Travailler dans l’industrie du papier peut s’avérer très dangereux. Nous devons constituer nos réseaux syndicaux dans les entreprises du papier afin non seulement de mettre en relation les travailleurs, de partager les expériences et les succès en matière de convention collective de travail, mais également d’agir de concert pour rejeter les installations et les usines qui sont dangereuses. »