• Cet article est proposé en:
  • en
  • es
  • fr
  • ru

Loading...

Participants de la Conférence mondiale de l’industrie de la chimie d’IndustriALL

Les syndicats de la chimie sont déterminants dans la défense et la promotion des droits des travailleurs

12.05.2015

Environ 200 délégués de quelque 40 pays des hémisphères sud et nord représentant les syndicats de la chimie se sont rencontrés à Hanovre, en Allemagne, ces 6 et 7 mai à l’occasion de la Conférence mondiale de l’industrie de la chimie d’IndustriALL, ont débattu des défis qui se posent aux syndicats et identifié les réponses à y apporter.

L’industrie de la chimie joue un rôle important dans l’économie mondiale, car elle apparaît à différents niveaux comme l’un des secteurs industriels les plus dynamiques et les plus innovants qui, en particulier, emploie des salariés hautement qualifiés. Tout ceci ne la rend pas pour autant imperméable aux différents problèmes et défis auxquels sont confrontés les travailleurs et leurs syndicats des autres secteurs.

En ouverture de la conférence, Michael Vassiliadis, Président tant de l’affilié allemand d’IndustriALL IG BCE (Syndicat des Mines, de la Chimie et de l’Énergie) que d’IndustriALL Europe, a déclaré :

Nous savons que dans certains pays et régions du monde il est toujours dangereux de se poser en défenseur des droits de l’homme et des droits syndicaux, que dans de nombreux pays, les bénéfices se font au détriment de la protection de la santé des personnes et de l’environnement. Cependant, je suis convaincu qu’ensemble et dans une grande solidarité nous allons continuer à progresser dans notre combat contre le travail des enfants et le travail forcé et conclure des conventions collectives qui garantissent des conditions décentes et protègent de toute discrimination”.

Jyrki Raina, Secrétaire général d’IndustriALL, a fait ce commentaire :

IndustriALL a été constituée en 2012 en tant que nouvelle force dans la solidarité internationale pour se mesurer au capital international. Depuis lors, chaque journée qui passe et une journée de campagne pour notre fédération syndicale internationale”.

Les participants ont échangé sur des options de politiques, s’agissant notamment de la durabilité et de ses effets sur l’emploi, des réseaux syndicaux, des accords cadres mondiaux en tant qu’instruments permettant de faire progresser la solidarité entre les travailleurs, du recrutement et des campagnes syndicales, des problèmes de baisse des effectifs syndicaux et de montée insidieuse de l’emploi précaire ou encore de santé et sécurité professionnelles.

À l’issue des deux journées de conférence, avec pour but de rencontrer les défis existants et de construire une plus forte unité et solidarité entre les travailleurs et travailleuses de la chimie, les participants ont adopté un programme d’action sur des objectifs stratégiques pour IndustriALL : construction d’une force syndicale partout dans le monde, confrontation du capital international, défense des droits des travailleurs, combat contre l’emploi précaire, pérennisation d’un emploi industriel durable.

Les participants ont élu à l’unanimité deux personnes à la coprésidence de la Section de l’Industrie de la Chimie, à savoir Iris Wolf, d’IG BCE, Allemagne, et Sergio Luiz Leite, Fequimfar-Força Sindical, Brésil.

En prélude à la Conférence mondiale de la Chimie, des réunions mondiales du Réseau international d’IndustriALL pour les syndicats du secteur pharmaceutique et des Délégués de BASF ont eu lieu pour débattre des actions à mener au cours de la période à venir.

L’excellente qualité des débats, l’engagement et l’esprit de solidarité ont marqué cette Conférence mondiale de la Chimie” a indiqué Kemal Özkan, Secrétaire général adjoint d’IndustriALL.

Nos affiliés de la chimie ont mis sur pied un ambitieux Programme d’Action, qui servira de base réelle à la mise en place d’une force syndicale mondiale dans ce secteur crucial.

Des photos de la Conférence sont disponibles sur le compte Flickr d’IndustriALL.