• Cet article est proposé en:
  • en
  • es
  • fr

Loading...

Participants au Comité directeur des métaux de base de Paris, en France

Les syndicats des métaux de base s’engagent à lutter pour les droits et la dignité des travailleurs

28.09.2017

Soixante militants syndicaux représentant les travailleurs et travailleuses du secteur des métaux de base de vingt pays se sont réunis à l’occasion du Comité directeur des métaux de base d’IndustriALL à Paris, en France, ces 26 et 27 septembre.

Pendant deux jours, les délégués ont débattu de réponses à donner à des problématiques brûlantes comme les pratiques de commerce déloyales et la surcapacité d’acier, les défis d’Industrie 4.0 et la numérisation, ainsi que de questions d’importance fondamentale pour les syndicats sur la manière de bâtir une puissance syndicale et de renforcer la solidarité mondiale.

Cette réunion était une suite logique au plan d’action adopté en 2016 lors de la Conférence mondiale des métaux de base tenue à Duisburg, en Allemagne.

La question de la solidarité mondiale a été au centre des préoccupations de l’assemblée, les militants exprimant leur solidarité avec Sitraternium, le syndicat qui représente les travailleurs et travailleuses de l’entreprise sidérurgique Ternium au Guatemala. En réponse au refus de l’entreprise de reconnaître le syndicat et de négocier avec lui, IndustriALL Global Union a récemment déposé une plainte auprès de l’OCDE.

Aussi, au cours de la réunion, les délégués ont adopté une revendication commune en vue d’une plus grande collaboration et coordination au niveau de l’une des plus grandes entreprises sidérurgiques au plan mondial, ArcelorMittal. Cette déclaration sera présentée lors de la prochaine réunion avec la direction mondiale à Burns Harbor, aux États-Unis, au début du mois d’octobre.

Les participants ont également renouvelé leur soutien à la revendication du Comité syndical mondial de Gerdau que l’entreprise reconnaisse les syndicats aux plans national et mondial, y compris en s’engageant dans un partenariat avec le Comité en vue d’améliorer les pratiques de Gerdau en matière de santé et sécurité. Quatre salariés sont décédés à la suite d’un incident à l’usine de Gerdau de Ouro Branco en août.

Sanjyot Vadhavkar, coprésidente de la section des métaux de base d’IndustriALL, indique :

“Nos efforts coordonnés vont nous aider à combattre les pratiques déloyales de dumping et renforcer la participation syndicale à la création d’instruments commerciaux de défense et de politiques en matière commerciale. Nous avons souligné à nouveau le besoin de poursuivre le recrutement syndical des femmes, des jeunes et des travailleurs et travailleuses précaires afin de bâtir une puissance syndicale et de pouvoir lutter ensemble pour la justice ainsi que pour l’égalité et la dignité de tous les travailleurs et travailleuses.”

Thomas Conway, coprésident de la section des métaux de base d’IndustriALL, a déclaré :

“Les syndicats de la section des métaux de base d’IndustriALL se sont réunis en conférence au cours de ces deux derniers jours et sont plus déterminés que jamais à pousser leurs employeurs et gouvernements respectifs à œuvrer de concert avec les syndicats pour prendre toutes les mesures nécessaires afin de traiter de la question de la surcapacité mondiale d’acier qui a des répercussions sur nous tous. Nous nous sommes de plus engagés à mettre collectivement nos employeurs face à leurs responsabilités là où les relations sociales et les conditions de santé et sécurité sont défaillantes et nous ne tolérerons pas de lieux de travail où nos membres ne sont pas en sécurité ni où la direction est insensible à ces questions.”

Kemal Özkan, Secrétaire général adjoint d’IndustriALL, a déclaré :

“Nous sommes confrontés à des changements politiques spectaculaires dans le monde : le Brexit, le changement climatique, la montée des forces de droite et d’extrême droite en Europe. Cela affecte grandement le secteur des métaux de base. Mais notre lutte continue, nous nous battons pour un modèle économique et politique fondé sur les droits sociaux et la dignité dans toutes les parties du monde et nous devons pour cela pouvoir compter sur le soutien de syndicats forts.”

Des photos de la réunion sont disponibles sur Flickr. Une partie des débats de la réunion est évoquée sur notre page Facebook @IndustriALLGlobalUnion.