• Cet article est proposé en:
  • en
  • es
  • fr
  • ru
Les délégués du CEE appuient la demande de négociation d'un accord-cadre mondial avec HeidelbergCement

Les délégués du CEE appuient la demande de négociation d'un accord-cadre mondial avec HeidelbergCement

Matthias Hartwich, directeur d'IndustriALL en charge des industries des matériaux et de l'ingénierie mécanique

Matthias Hartwich, directeur d'IndustriALL en charge des industries des matériaux et de l'ingénierie mécanique

Les délégués du CEE appuient la demande de négociation d'un accord-cadre mondial avec HeidelbergCement Matthias Hartwich, directeur d'IndustriALL en charge des industries des matériaux et de l'ingénierie mécanique

Les travailleurs de HeidelbergCement d'Europe favorables à un Accord-cadre mondial

16.09.2016

Du 13 au 15 septembre, plus de 30 représentants des travailleurs de HeidelbergCement et de l'ex-Italcementi étaient réunis à Hockenheim, en Allemagne.

Les participants étaient venus de toute l'Europe pour discuter des questions de travail au sein du groupe, notamment de l'intégration de l'ancienne Italcementi, rachetée par HeidelbergCement en juillet 2016, et de la possibilité d'un accord-cadre mondial.

Le représentant d'IndustriALL, Matthias Hartwich, directeur en charge des industries des matériaux et de l'ingénierie mécanique, a pu s'adresser aux délégués et au DRH mondial du groupe HeidelbergCement. Il leur a dit :

Une entreprise qui n'a rien à cacher et veut consentir de sérieux efforts en matière de responsabilité sociale de l'entreprise peut facilement, et la conscience tranquille, signer un accord-cadre mondial avec les syndicats mondiaux IndustriALL et IBB. Ce genre d'accord profite non seulement aux travailleurs et aux sous-traitants, mais aussi à l'entreprise elle-même. Mais un engagement authentique de la direction et la participation des salariés sont essentiels pour un bon accord. IndustriALL et l'IBB sont prêts à entamer ce dialogue."

Après les discussions et échanges animés qui ont eu lieu au sein du comité d'entreprise européen, les délégués ont appuyé ensemble une revendication pour la négociation d'un tel accord à l'échelon mondial. En signe d'approbation de cette démarche en guise de dialogue social de dimension mondiale, ils ont tous revêtu des T-shirts d'IndustriALL.

Le Vice-président du CEE, Norbert Steinert, de notre affilié allemand IG BCE, a déclaré en présence du DRH mondial du groupe :

Cher Matthias, sache bien que ce groupe de représentants des salariés présents dans cette salle est plus que convaincu que la possibilité d'un accord-cadre mondial entre IndustriALL, l'IBB et HeidelbergCement offre une valeur ajoutée, à la fois pour l'entreprise et pour le personnel. Le comité d'entreprise européen de HeidelbergCement appuie sans réserve la demande d'IndustriALL et de l'IBB pour un dialogue mondial et un accord-cadre mondial."