Jump to main content
IndustriALL logotype

L’intégration des femmes est la priorité pour le Comité des femmes d’IndustriALL

29 November, 2018Le Comité des femmes d’IndustriALL, réuni à Mexico ce 28 novembre, a affirmé son ferme engagement à continuer d’augmenter la participation des femmes au sein des syndicats.

Le Comité a souligné l’importance d’accomplir davantage de progrès en vu d’atteindre l’objectif d’une participation de 40% de femmes, tel que prévu par les statuts d’IndustriALL. Des oratrices ont souligné que la participation ne se limitait pas à simplement être présentes aux réunions, que cela signifiait avoir un véritable mot à dire et prendre part aux décisions.

La participation des femmes au travail sectoriel d’IndustriALL est toujours trop faible et ne s’améliore pas de manière significative. Le Comité des femmes a débattu et adopté une série de recommandations en vue de nouvelles stratégies pour prendre en compte le déséquilibre des genres dans les secteurs qui comptent une représentation des femmes la plus faible.

Ces recommandations sont issues d’une réunion tenue au Cap, en Afrique du Sud, en octobre, qui a réuni des hommes et des femmes qui jouent des rôles en vue au sein des secteurs relevant d’IndustriALL.

Parmi ces recommandations, on prévoit que :

  • chaque réseau et secteur doive fixer ses propres règles pour augmenter la participation des femmes aux réunions
  • les secteurs et les réseaux doivent formuler des stratégies pour analyser les problématiques auxquelles sont confrontées les femmes sur les lieux de travail et dans le syndicat et élaborer des campagnes pour y faire face
  • les ACM doivent être utilisés pour exiger des multinationales qu’elles emploient davantage de femmes dans des domaines où les hommes dominent et qu’il faut interpeller les entreprises sur leurs performances en matière d’égalité des genres

“Chaque secteur et réseau doit fixer ses propres stratégies sur la façon d’augmenter la participation active des femmes,” a déclaré Monica Veloso, coprésidente du Comité des femmes.

2018 a vu de remarquables progrès au niveau de la participation des femmes aux projets d’IndustriALL, nombre d’entre eux atteignant l’objectif des 40% de présence de femmes. Le projet de construction syndicale en Afrique sub-saharienne a atteint un taux de 49,3% de participation des femmes et les projets en Asie du Sud-est ont atteint presque 44%. S’agissant des activités destinées aux jeunes au plan mondial, la participation des femmes oscille entre 40 et 50%.

La région Amérique latine a fait rapport auprès du Comité sur une réunion tenue en août de cette année qui a rassemblé 25 déléguées d’Argentine, du Brésil, du Chili, de Colombie, du Salvador, du Mexique, du Pérou, de République Dominicaine, de Trinité-et-Tobago et d’Uruguay en vue de construire un réseau de femmes dirigeantes syndicales.

Les syndicats de la région MENA sont confrontés au défi d’augmenter la participation des femmes parce qu’il n’y a pas d’espace suffisant au sein des structures existantes. Les membres du Comité des femmes se sont entendues dire que le besoin persistait de recruter davantage et de se battre pour le droit de s’organiser syndicalement.

Le Comité des femmes d’IndustriALL pour les Philippines s’est trouvé aux avant-postes d’une campagne pour l’allongement du congé de maternité couronnée de succès dans le pays, obtenant pour les femmes 105 jours de congé payé.

La campagne d’IndustriALL appelant les syndicats affiliés à adopter l’Engagement pour mettre un terme à la violence à l’égard des femmes sur les lieux de travail a été lancée il y a un an et, à ce jour, 100 syndicats ont adopté l’Engagement. Sa promotion continue avec des plans en vue d’élaborer des modules de formation pour les syndicats.

Le Comité des femmes a décidé :

  • d’insister sur un quota pour la participation des femmes aux groupes de travail du congrès (Plan d’Action et Statuts)
  • de recommander que le Comité exécutif adopte les recommandations de la Réunion du Cap et les transmette aux secteurs pour mise en œuvre
  • de recommander que le Comité exécutif adopte la Politique d’IndustriALL contre la violence et le harcèlement au niveau de ses réunions et activités
  • de réitérer l’importance de tenir une conférence des femmes et de demander au Comité exécutif d’en déterminer le meilleur format et calendrier dans un contexte de restrictions budgétaires

“Nous allons continuer le travail consistant à augmenter la participation et la représentation des femmes au sein d’IndustriALL et de ses affiliés,” a déclaré Jenny Holdcroft, Secrétaire générale adjointe. “Mais nous devons toutes et tous reconnaître qu’il ne s’agit pas d’une problématique limitée aux femmes : c’est une problématique fondamentale pour les syndicats.”