Jump to main content
IndustriALL logotype

Recherche

Showing 1-10 sur 153 results

L'Accord sur la transition au Bangladesh prolongé de 3 mois

31 mai, 2021Les Global Unions et des grandes enseignes de la mode ont convenu de prolonger les engagements pris par l'Accord sur la transition de 2018 afin de permettre la poursuite des négociations.

Les FSI se retirent du programme de sécurité, inapplicable, des usines de confection au Bangladesh

12 mai, 2021Les Fédérations syndicales internationales (FSI) UNI et IndustriALL, les organisations syndicales signataires de l’Accord du Bangladesh, ont signifié aujourd’hui leur retrait du Conseil pour la durabilité du prêt-à-porter (RSC) au Bangladesh pour le 1er juin.

Il faut continuer à assurer la sécurité des ateliers de confection.

23 avril, 2021L’Accord du Bangladesh a été créé sur les décombres du Rana Plaza. Cet accord juridiquement contraignant a transformé la sécurité des usines dans l’industrie de la confection au Bangladesh, sauvé des vies, soutenu la liberté syndicale et accru la négociation collective. L’accord expire à la fin du mois prochain. Non seulement il doit être maintenu, mais il doit être étendu aux travailleurs et travailleuses de la confection du monde entier.

Il faut pour les travailleurs et travailleuses de la confection des usines sûres

15 avril, 2021À l’approche du huitième anniversaire de l’effondrement du Rana Plaza, il faut encore se battre pour des usines sûres pour les travailleurs et travailleuses de la confection. Rejoignez l’action sur les médias sociaux la semaine prochaine pour lutter en faveur d’usines sûres et pour soutenir la revendication d’un accord mondial sur la sécurité dans les usines.

Prochaines étapes pour l’Accord

4 septembre, 2019Des représentants du Comité de pilotage de l’Accord sur les mesures de sécurité ayant trait aux incendies et aux bâtiments au Bangladesh et de l’Association des employeurs de la confection BGMEA se sont rencontrés à Dacca pour débattre de la mise en place du Conseil pour la durabilité du prêt-à-porter (RSC), comme convenu dans le protocole d’entente signé entre le Comité de pilotage de l’Accord et la BGMEA en mai de cette année.

Les acquis de l’Accord du Bangladesh sécurisés

19 mai, 2019Un arrangement décisif est intervenu entre l’Accord et la BGMEA (Association des employeurs de la confection du Bangladesh) qui permettra que les progrès accomplis en matière de sécurité des usines au Bangladesh se poursuivent. Ce 19 mai, cet arrangement a été entériné par la Cour d’Appel du Bangladesh, qui a donné à l’Accord l’autorisation de poursuivre ses activités pour une durée transitoire de 12 mois.

Au 6e anniversaire de Rana Plaza, les syndicats du Bangladesh appellent à la poursuite de l’Accord

24 avril, 2019Le Conseil d’IndustriALL pour le Bangladesh a appelé à la poursuite de l’Accord au Bangladesh à l’occasion d’une manifestation qui marquait le sixième anniversaire de la catastrophe de Rana Plaza.

Pourquoi la transparence est essentielle à la transformation du secteur de la mode

24 avril, 2019Six ans après la catastrophe de Rana Plaza, la plus meurtrière dans le secteur de la confection, les inspections indépendantes et transparentes en matière de risques d’incendie et de sécurité des bâtiments menées par l’Accord du Bangladesh ont transfiguré la sécurité de milliers d’usines de confection dans le pays, écrit Jenny Holdcroft, Secrétaire générale adjointe d’IndustriALL Global Union.

L’Accord doit être maintenu au Bangladesh jusqu’à ce que le gouvernement soit réellement capable d’assurer la sécurité

15 avril, 2019La Cour Suprême du Bangladesh a ordonné une nouvelle extension à court terme de l’Accord du Bangladesh, fixant la prochaine audience pour déterminer le sort du programme de sécurité au 19 mai 2019. UNI Global Union et IndustriALL Global Union, deux des signataires de l’Accord, ont publié des communiqués appelant à une solution qui protège les travailleurs et travailleuses de la confection du pays.

Le gouvernement du Bangladesh veut revenir sur ses engagements

13 février, 2019Le gouvernement bangladais est déterminé à annuler les avancées obtenues avec l'Accord sur la sécurité incendie et la sécurité des bâtiments au Bangladesh conclu après l'effondrement de l'immeuble du Rana Plaza qui avait fait plus de 1.000 victimes en 2013.Plutôt que de négocier un transfert responsable des fonctions prévues dans l'Accord, le gouvernement est inflexible et veut que ses instances quittent le Bangladesh à une date donnée, qu'une autorité de sécurité compétente ait ou non été mise en place pour leur succéder.