• Cet article est proposé en:
  • en
  • es
  • fr
  • ru

Jyrki Raina (IndustriALL Global Union), Gilbert Houngbo (OIT) et Pablo Isla (Inditex) célèbrent la signature de l’ACM entre IndustriALL et Inditex

De équipes de IndustriALL, Inditex et des syndicats espagnols à la cérémonie de signature à l’OIT à Genève, Suisse

Gilbert Houngbo de l’OIT supervise le signature de l’ACM avec Jyrki Raina et Pablo Isla observés par Monika Kemperle (secrétaire générale adjointe, IndustriALL) et Félix Poza (Directeur de la responsabilité sociale de l’entreprise, Inditex)

Gilbert Houngbo a déclaré que l’OIT considère que l’ACM signé par Inditex et IndustriALL est très important et de grande portée

IndustriALL renouvelle son accord avec la plus grande marque de prêt-à-porter au monde

08.07.2014

Genève, Suisse: Inditex, la plus grande marque mondiale de prêt-à-porter, a réaffirmé aujourd’hui son engagement pour les droits de la personne et les droits syndicaux fondamentaux dans toute sa chaîne d’approvisionnement, lors du renouvellement de l’accord-cadre mondial (ACM) avec IndustriALL Global Union.

Lors d’une cérémonie à l’Organisation internationale du Travail (OIT), en présence de Gilbert Houngbo, directeur général adjoint de Field Operations & Partnerships, le secrétaire général de IndustriALL, Jyrki Raina, a rencontré Pablo Isla, président et directeur général de Inditex, pour signer le renouvellement de l’accord au siège de l’OIT à Genève Suisse.

Un ACM est destiné à protéger les intérêts des travailleurs et travailleuses dans toutes les activités menées par une entreprise multinationale dans le monde, même celles qui ne sont pas directement liées à l’entreprise, en appliquant les meilleures normes en matière de droits syndicaux, de santé et de sécurité, et de pratiques environnementales.

L’ACM avec l’entreprise espagnole Inditex s’applique à toute sa chaîne d’approvisionnement, qui emploie un million de travailleuses et travailleurs de la confection dans environ 6.000 ateliers de fournisseurs qui fabriquent des vêtements pour les huit marques de l’entreprise, notamment Zara, Pull&Bear et Massimo Dutti.

Jyrki Raina a déclaré:

“L’ACM avec Inditex est un modèle de relations industrielles arrivées à maturité avec une entreprise multinationale. En encourageant les valeurs syndicales, l’ACM donne du pouvoir aux travailleuses et travailleurs et améliore leurs vies, en permettant aux personnes les plus vulnérables en bas de la chaîne de production d’Inditex de faire entendre leur voix et d’être protégées. Dans cet AMC, Inditex met principalement l’accent sur le fait que les syndicats bénéficient à la marche de l’entreprise et sont des partenaires nécessaires à la création d’une chaîne d’approvisionnement équitable et durable. Nous espérons poursuivre notre relation positive avec Inditex pendant encore longtemps.”

Pablo Isla a déclaré:

“La collaboration entre Inditex et IndustriALL a prouvé être l’un des outils de travail les plus efficaces en termes d’identification et de priorité donnée à une initiative capable de fournir des améliorations continuelles à la chaîne d’approvisionnement. En outre, la signature de cet accord sous l’égide de l’OIT laisse prévoir un avenir de dévouement sans relâche à l’amélioration des conditions de vie et de travail dans notre secteur.”

Gilbert Houngbo a déclaré:

"L’OIT se réjouit du renouvellement de l’accord-cadre mondial entre IndustriALL Global Union et Inditex. Il marque une étape positive vers l’amélioration des droits et des conditions de travail des travailleuses et travailleurs dans l’industrie de la confection. Il est également un bon exemple de la manière dont un engagement fort des salariés et des employeurs travaillant ensemble peut se transformer en action.”

Au cours des sept dernières années, l’ACM avec Inditex a servi de ligne directe de communication entre la main-d’œuvre et l’entreprise, et a permis de résoudre rapidement des différends et de promouvoir la liberté syndicale, la syndicalisation, et d’augmenter les salaires.

Le concept de salaire viable introduit dans le Code de conduite* d’Inditex est le résultat direct de l’ACM.

L’ACM initial avec Inditex a été le premier à être signé, en 2007, par un détaillant mondial avec le prédécesseur de IndustriALL, la Fédération internationale des travailleurs du textile, de l’habillement et du cuir, avant sa fusion avec d’autres fédérations pour devenir IndustriALL Global Union.

Isidor Boix Lluch, coordonnateur de IndustriALL pour les ACM, ainsi que les syndicalistes Agustín Martín Martínez, secrétaire général de CC.OO. de Industria, Espagne, Antonio Deusa Pedrazo, secrétaire général de FITAG-UGT, Espagne, et Victor Garrido Sotomayor de CC.OO de Industria, Espagne, étaient également présents à la cérémonie à l’OIT.

Conclusion

*Aux termes de l’accord: “Les salaires doivent toujours être suffisants pour assurer les besoins fondamentaux  des travailleuses et travailleurs et de leurs familles, et de tout autre qui peut être considéré comme étant un besoin supplémentaire raisonnable.”

Faits:

  • IndustriALL Global Union représente 50 millions de travailleurs et travailleuses des secteurs des mines, de l’énergie et de la fabrication industrielle dans 140 pays, et constitue une force dans la solidarité mondiale pour continuer le combat pour de meilleurs conditions de travail et droits syndicaux dans le monde.
  • L’entreprise espagnole Inditex est la plus grande marque mondiale de prêt-à-porter et de vente au détail avec 6.390 boutiques dans 88 pays.
  • IndustriALL Global Union a conclu plus de 40 ACM avec des entreprises multinationales, dont Renault, Bosch et EDF.
  • Le Code de conduite Inditex à l’usage des fabricants et des fournisseurs extérieurs est à la base de l’accord qui proscrit le travail forcé, le travail des enfants, la discrimination et les traitements sévères et inhumains dans toute la chaîne d’approvisionnement d’Inditex. Il stipule le paiement d’un salaire vital pour une semaine normale de travail, des limitations pour la durée du travail, la santé et la sécurité sur les lieux de travail, l’emploi régulier et une sensibilisation à l’environnement. Les stipulations de l’accord s’appliquent de manière identique aux fournisseurs directs et aux sous-traitants, y compris pour le travail à domicile. Aucune sous-traitance n’est permise sans l’autorisation écrite préliminaire d’Inditex, et les fournisseurs auxquels il est permis de travailler en sous-traitance sont tenus responsables du respect des règles de sous-traitance.

Pour tout renseignement complémentaire, contacter:

Leonie Guguen, responsable des communications, IndustriALL Global Union

[email protected] 

Tél: 00 41 (0) 22 308 50 23