• Cet article est proposé en:
  • en
  • es
  • fr
IndustriALL and Siemens sign GFA, 25 July 2012

IndustriALL and Siemens sign GFA, 25 July 2012

IndustriALL signe un ACM avec Siemens

31.07.2012

Siemens, son comité général d’entreprise, IG Metall et IndustriALL Global Union ont signé un accord-cadre mondial sur les principes de la responsabilité sociale le 25 juillet 2012 à Francfort.

Dans cet accord, Siemens s’engage une fois de plus à respecter les droits des travailleurs et travailleuses dans les domaines de l’égalité des chances, de la liberté syndicale et de la négociation collective.

“Il est particulièrement important pour les salariés et les syndicats que les entreprises menant des activités au niveau mondial soutiennent les droits de la personne et les droits des travailleurs et travailleuses, et agissent en conséquence” a déclaré Berthold Huber, président de IG Metall et président de IndustriALL Global Union. “Notre déclaration commune avec Siemens nous donne cette garantie”.

L’accord fait référence aux droits fondamentaux des travailleurs et travailleuses spécifiés dans les conventions internationales, les normes fondamentales du travail de l’Organisation internationale du Travail (OIT) et le Pacte mondial des Nations unies. Cela inclut, par exemple, l’abolition du travail forcé, l’interdiction de la discrimination et le principe d’une égalité de traitement, l’interdiction du travail des enfants et la fixation d’un âge minimum pour travailler, la liberté syndicale et la négociation collective.

Jyrki Raina, secrétaire général de IndustriALL Global Union, a déclaré: “L’accord avec Siemens est l’un des 40 accords conclus entre IndustriALL et des entreprises multinationales, pour fixer les normes que chaque entreprise est tenue de respecter envers ses salariés et les syndicats dans le monde entier”.

Lothar Adler, président du comité général d’entreprise de Siemens, a déclaré de son côté: “Nous sommes partisans de conditions d’emploi équitables dans le monde. L’accord met particulièrement l’accent sur les droits fondamentaux des salariés de Siemens. Pour nous, les personnes passent avant les bénéfices. La signature de cet accord donne la possibilité de continuer à observer dans la pratique le droit de participer pour des conditions de travail équitables”.

Dans un communiqué de presse, Peter Löscher, directeur général de Siemens, a affirmé que cet accord est le résultat de la prise de conscience par Siemens AG de ses responsabilités envers son personnel, et montre les rapports de confiance entre l’entreprise, le comité d’entreprise et le syndicat.

Le texte de l’accord-cadre international en allemand et en anglais se trouve sur le site de IndustriALL Global Union.