Jump to main content
IndustriALL logotype

Justice pour les travailleurs coréens de Hyundai Kia Motors

Read this article in:

22 August, 2012Le syndicat des métallurgistes coréens (KMWU) organise une série de grèves pour exiger de plus hauts salaires, la régularisation des emplois précaires et la suppression du travail posté de nuit qui présente un grave danger pour la santé des travailleurs.

Mercredi 22 août, le KMWU, affilié à IndustriALL Global Union, demande à la communauté syndicale internationale d’organiser des rassemblements et des actions revendicatives de soutien aux syndicats de Hyundai et de Kia Motors. IndustriALL demande aux affiliés de soutenir cet appel des travailleurs et travailleuses de l’automobile en Corée, d’organiser des rassemblements et de communiquer des informations et des photos sur les actions entreprises à: http://kmwu-kctu.tumblr.com.

Depuis juillet 2012, les travailleurs et travailleuses ont fait plusieurs grèves en Corée pour exiger que l’entreprise augmente les salaires mensuels de 151.696 won (134 USD) et affecte 30 pour cent du bénéfice net de l’entreprise au mécanisme de primes basé sur le rendement. 

Le syndicat demande de transformer les contrats d’emploi précaire en emplois permanents, alors que jusqu’à maintenant, l’entreprise offre des contrats graduellement permanents à seulement 3.000 travailleurs et travailleuses d’ici 2015 sur les 8.000 personnes internes à l’entreprise, employées actuellement en sous-traitance. Au début de cette année, la Cour suprême de Corée a statué en faveur d’une travailleur en sous-traitance de Hyundai Motor, dans un procès engagé en 2005, en décidant que le travailleur devait bénéficier d’un statut de salarié permanent, établissant ainsi un précédent pour un changement de pratique dans l’industrie automobile coréenne qui utilise actuellement, sur une grande échelle, une main-d’œuvre en sous-traitance pour soutirer de plus gros bénéfices.

Le KMWU insiste également pour obtenir la suppression du travail posté de nuit, en remplaçant le système actuel des équipes de dix heures par des horaires plus courts, uniquement de jour, permettant ainsi à tous les travailleurs et travailleuses de quitter les chaînes de production au plus tard à minuit. Le travail de nuit et la durée excessive du travail imposée par le système actuel de travail en équipe est la cause de troubles graves du sommeil et même de décès causés par un surmenage au travail, connu en Corée du nom de “gwarosa”.

Hyundai et Kia forment ensemble, par leurs ventes, le cinquième plus grand constructeur automobile au monde. Les deux entreprises ont enregistré de fortes ventes au premier semestre de cette année, Hyundai parvenant à obtenir une hausse de 11,5 pour cent des ventes depuis l’année dernière et Kia célébrant un bond de 12 pour cent au premier semestre de cette année par rapport à la même période de l’année dernière. Hyundai contrôle 34 pour cent de Kia Motors.