Jump to main content
IndustriALL logotype

Recherche

Showing 1-10 sur 84 results

La démocratie doit être rétablie au Myanmar

27 janvier, 2023Cela fait deux ans que les militaires ont pris le pouvoir au Myanmar. Alors que les travailleurs et travailleuses risquent leur vie pour rétablir la démocratie, nous devons continuer à exprimer notre opposition et à manifester notre soutien solidaire.

Des incendies criminels de l’armée du Myanmar laissent des travailleurs et travailleuses de la confection sans abri

8 décembre, 2022L’escalade des attaques militaires de la junte du Myanmar dans le canton de Salingyi a fait de dizaines de travailleurs et travailleuses du secteur de la confection des sans abri. Selon plusieurs sources d’information, la junte du Myanmar a incendié des maisons dans neuf villages de la commune de Salingyi, dans la région de Sagaing, au début du mois de décembre. Plus de 40 maisons de membres de la Fédération des travailleurs industriels du Myanmar ont été incendiées.

Soutenez les syndicalistes emprisonnés lors de la Journée des droits de l’homme

7 décembre, 2022Le droit à la liberté syndicale est l’un des principes et droits fondamentaux de l’OIT. Pourtant, à l’heure actuelle, trop de personnes dans le monde sont emprisonnées pour avoir adhéré à un syndicat ou pour y avoir joué un rôle actif.

Début des discussions sur une sortie responsable du Myanmar

2 novembre, 2022IndustriALL Global Union a entamé des discussions avec les enseignes de confection sur une sortie responsable du Myanmar, en raison de la détérioration de la situation des droits de l’homme et de l’impossibilité d’y exercer une diligence raisonnable.

Libérez les syndicalistes emprisonnés au Myanmar ! Reconnaissez le NUG !

10 octobre, 2022Les Syndicats mondiaux, qui représentent 200 millions de travailleuses et travailleurs dans le monde, réclament la libération immédiate de tous les prisonniers politiques au Myanmar, en particulier plus de 60 syndicalistes que la junte militaire a injustement incarcérés depuis son coup d'État de 2021. Nous exigeons l'abandon immédiat de tous les chefs d'accusation fabriqués de toutes pièces contre tous les activistes démocratiques détenus, des assurances fermes que leur santé et leur sécurité dans les prisons sont garanties, ainsi que leur retour rapide et en toute sécurité auprès de leurs proches.

Pas de place pour les entreprises responsables au Myanmar : rapport

16 septembre, 2022Un rapport indépendant très attendu confirme la position d'IndustriALL Global Union pour qui il est impossible d'avoir des activités commerciales responsables au Myanmar. IndustriALL a écrit une fois de plus aux marques qui se fournissent dans ce pays pour les exhorter à négocier un départ responsable.

Violente attaque contre des syndicalistes au Myanmar

15 septembre, 2022Cinq syndicalistes, dont deux de la Fédération des travailleurs industriels du Myanmar (IWFM), affiliée à IndustriALL, ont été violemment pris à partie et ensuite arrêtés par des agents de la sécurité militaire, à Rangoun, le 13 septembre dernier.

L’UE doit mettre fin à l’accord commercial préférentiel avec les militaires du Myanmar

13 juillet, 2022IndustriALL Global Union et industriAll Europe demandent à l’Union européenne de prendre des mesures plus fermes à l’encontre de la junte militaire au Myanmar, y compris le retrait des préférences commerciales “Tout sauf les armes” (TSA).

RAPPORT SPÉCIAL: Sanctions contre la Russie : et pourquoi pas le Myanmar ?

9 juin, 2022Malgré l'appel lancé par les syndicats du Myanmar en faveur de sanctions économiques complètes contre le régime militaire, de nombreuses enseignes de confection mondiales continuent de s'approvisionner dans le pays. La réponse de la communauté internationale aux violations des droits de l'homme au Myanmar contraste fortement avec la situation concernant la Russie.

La répression se poursuit dans l’usine de confection au Myanmar

12 mai, 2022Plus d’un an après le coup d’État militaire au Myanmar, la répression favorisée par l’État dans les usines de confection du pays se poursuit. IndustriALL réitère son appel aux enseignes pour qu’elles quittent le Myanmar, car la diligence raisonnable n’est pas possible au sein d’une dictature militaire.