• Cet article est proposé en:
  • en
  • es
  • fr
  • ru

IndustriALL signe un accord cadre mondial avec le Groupe Renault

03.07.2013

Industriall Global Union, le Groupe Renault et le Comité de Groupe Renault s’engagent ensemble à promouvoir les droits des travailleurs et le développement durable

L’accord cadre mondial (ACM) signé le  2 juillet 2013 à Paris s’inscrit dans la continuité de la “Déclaration des droits sociaux fondamentaux » du 2 octobre 2004.  La cérémonie de signature a eu lieu à l’occasion de la réunion annuelle du Comité de Groupe Renault qui cette année a coïncidé avec la célébration du 20ème anniversaire du Comité.

Le nouvel accord consolide les engagements de Renault envers les normes fondamentales du travail de l’OIT, y inclus la liberté d’association et la neutralité, et contient un nombre d’améliorations majeures en matière de compétences, formation, santé et sécurité et diversité.  Les clauses concernant la responsabilité des fournisseurs et sous-traitants ont été renforcées de façon significative et le respect des droits fondamentaux établi comme critère déterminant dans leur sélection.  L’accord comprend également de nouveaux engagements dans le domaine de la protection de l’environnement et le développement durable, ainsi que des dispositions améliorées relatives à la mise en œuvre et au suivi.  Une commission composée de représentants d’IndustriALL et de la direction ainsi que de membres du  Comité de Groupe a été créée pour veiller à l’application  effective de l’accord.

Par ailleurs, le texte ouvre la voie à d’autres accords thématiques mondiaux à négocier avec IndustriALL dans l’avenir.  Jyrki Raina, le Secrétaire général d’IndustriALL, a salué les améliorations majeures apportées à la Déclaration de 2004 et le climat ouvert et constructif qui a prévalu tout au long de la négociation de l’accord.  Dans un communiqué de presse commun il a déclaré   « L’accord comporte des avancées importantes dans le domaine des droits sociaux fondamentaux, notamment concernant la liberté d'association, de la santé et sécurité, de la formation et de l'environnement.  IndustriALL se félicite de l'engagement fort de Renault à vouloir faire progresser ces droits chez ses fournisseurs et sous-traitants et à promouvoir le dialogue social au niveau mondial». Marie-Françoise Damesin, Directeur des Ressources Humaines du Groupe Renault a dit  « Je salue cet accord  qui traduit l’engagement de Renault en matière de responsabilité sociale, sociétale et environnementale. C’est le fruit d’un dialogue social responsable qui se construit depuis plus de 20 ans à l’échelle internationale. » Jocelyne Andreu, Secrétaire du Comité de Groupe Renault a exprimé sa satisfaction en disant « Cet accord, résultat de plusieurs mois d’échanges,  est le symbole d’un dialogue social mature. Sa mise en œuvre sera, j’en suis sûre, un formidable levier de progrès et de réussite pour l’entreprise et ses collaborateurs. »

Le Groupe Renault fabrique des véhicules sous trois marques – Renault, Dacia and Renault Samsung Motors – et a une alliance avec Nissan depuis 1999.  Il est présent dans 118 pays avec 38 sites de production et emploie quelque 127,000 personnes dans le monde.  En 2012 l’Alliance a inauguré une usine à Tanger au Maroc qui devrait compter environ 6,000 salariés d’ici 2015.

Ce nouvel accord mondial s’inscrit dans le cadre du Programme d’Action d’IndustriALL  qui prévoit la création de mécanismes de dialogue social régulier au niveau mondial pour parvenir à des relations sociales constructives conduisant à des négociations à ce même niveau.