Jump to main content
IndustriALL logotype

Recherche

Showing 1-10 sur 202 results

Les syndicats bangladais réclament une hausse du salaire minimum pour les travailleurs de l'habillement

6 février, 2023Les affiliés d'IndustriALL du Bangladesh demandent que le salaire minimum des travailleurs et travailleuses du vêtement soit porté de 8.000 à 23.000 taka (75 à 215 $), devant l'inflation galopante que connaît le pays et avec laquelle les travailleurs n'arrivent plus à nouer les deux bouts.

DOSSIER: La crise des bas salaires appauvrit les travailleurs asiatiques et africains du textile et de l’habillement

17 janvier, 2023Après la crise induite par la pandémie de Covid-19 ces trois dernières années, l’incertitude reste de mise pour des millions de travailleurs dans le monde, car la classe ouvrière est en proie à une crise des bas salaires. La situation est désastreuse pour les travailleurs et travailleuses du textile, de l’habillement, de la chaussure et du cuir de l’hémisphère Sud, qui évoluent dans des conditions précaires avec la stagnation des salaires et leur baisse en termes réels

Les travailleurs et travailleuses sri-lankais peinent face à l’inflation

27 octobre, 2022Lors d’un atelier sur le salaire vital qui s’est tenu à Colombo ce 20 octobre, les syndicalistes ont exprimé leur inquiétude quant au fait que les travailleurs et travailleuses ne reçoivent pas un salaire vital dans le pays.

Augmentation du salaire minimum dans la confection au Cambodge

29 septembre, 2022Après plusieurs cycles de négociations au sein du Conseil national sur le salaire minimum (NCMW), le gouvernement cambodgien a décidé d’augmenter le salaire minimum du secteur de la confection de 6 dollars pour passer à 200 dollars, à compter du 1er janvier 2023.

Journée internationale de l’égalité salariale

16 septembre, 2022À l’occasion de la Journée internationale de l’égalité salariale, le 18 septembre, IndustriALL appelle à une équité salariale immédiate. Un salaire égal pour un travail de valeur égale est un droit humain reconnu, inscrit dans les conventions internationales. Et pourtant, l’écart de rémunération entre les hommes et les femmes reste un problème persistant et mondial et s’élève en moyenne à 20 % dans le monde.

Au Kenya, les travailleurs du verre l'emportent après une grève pour obtenir le minimum vital et des équipements de sécurité

15 septembre, 2022Après avoir fait grève pour obtenir un salaire minimum vital et des équipements de protection individuelle, les travailleurs de Future East Africa Cooperation (FEAC) ont négocié une convention collective qui améliore les salaires ainsi que la santé et la sécurité au travail.

Crise salariale en Asie du Sud

14 septembre, 2022Les travailleurs et travailleuses du monde entier sont confrontés à une inflation galopante, à des perturbations des chaînes d’approvisionnement et à une crise climatique. Selon l’Organisation internationale du travail (OIT), le taux d’inflation en mars 2022 était de plus du double de celui de mars 2021.

La police cambodgienne harcèle les syndicalistes en campagne pour un salaire minimum

5 septembre, 2022La Fédération des syndicats libres de travailleurs du royaume du Cambodge (FTUWKC), qui est affiliée à IndustriALL, a subi des intimidations de la part de la police pendant les négociations nationales sur le salaire minimum dans le secteur de l'habillement et du textile.

Grève en Afrique du Sud pour un salaire vital

25 août, 2022Des dizaines de milliers de travailleurs et travailleuses ont défilé dans les villes et villages du pays ce 24 août pour réclamer des salaires vitaux et protester contre la détérioration de la situation socio-économique. Les syndicats affirment que le coût de la vie est élevé, que l’approvisionnement en électricité est peu fiable et coûteux et que les services fournis par les autorités nationales et locales sont erratiques.

Syndicats et employeurs exhortent les marques internationales à soutenir l'industrie de l'habillement au Sri Lanka

17 août, 2022Les affiliés d'IndustriALL Global Union et l'organisation des employeurs du Sri Lanka exhortent les grandes enseignes mondiales de l'habillement qui s'approvisionnent dans le pays à continuer à passer commande et aider le pays dans la crise actuelle.