Jump to main content
IndustriALL logotype

Recherche

Showing 1-10 sur 21 results

Les syndicats craignent des pertes d’emplois en cas de retrait de l’éligibilité à l’AGOA pour l’Éthiopie

20 octobre, 2021Les syndicats éthiopiens craignent que des millions d’emplois ne soient perdus si les États-Unis retirent au pays son accès aux dispositions de l’AGOA (African Growth and Opportunity Act, en français : Loi sur le développement et les opportunités africaines) qui donne accès en franchise de droits, entre autres, aux produits textiles, au prêt-à-porter, aux chaussures et au cuir du pays.

Ethiopie : condamnation du démantèlement syndical à l’usine de vêtements Shints

30 juillet, 2020Pendant plusieurs années, la direction de Shints ETP Garments a établi des relations du travail cordiales avec le syndicat qui organise les travailleurs dans son usine implantée dans le parc industriel Bole Lemi, à Addis-Abeba. Malheureusement, la direction, qui a subi des changements, a commencé à appliquer des mesures antisyndicales faisant reculer les acquis.

Ethiopie: les syndicats sensibilisent à la COVID-19

15 juin, 2020L’affiliée à IndustriALL Global Union, la Fédération industrielle des travailleurs du textile, de l’habillement et du cuir (IFTLGWTU), mène des campagnes de sensibilisation auprès des travailleurs qu’elle représente dans les usines de vêtements et de textiles pour lutter contre la crise sanitaire liée à la COVID-19. Ainsi, 28 usines ont reçu du savon, ainsi que des affiches de prévention et des désinfectants fournis par IndustriALL Global Union et Mondiaal FNV.

Initiative ACT: une stratégie potentielle vers des salaires décents en Éthiopie

27 février, 2020La campagne en faveur des salaires décents en Éthiopie est arrivée au point où la question n’est pas de savoir quand mais dans quel délai les bas salaires seront augmentés.

Travailleurs et travailleuses de la confection en Éthiopie ont besoin de syndicats forts

3 décembre, 2019Situé dans la région de Sidama, le parc industriel de Hawassa est le plus grand d’Éthiopie avec un potentiel de plus de 60.000 emplois, conformément aux politiques gouvernementales visant à créer des postes décents pour des millions de travailleurs et travailleuses sans emploi. Le parc emploie actuellement environ 25.000 personnes.

Éthiopie : vers une stratégie commune de négociation collective

28 novembre, 2019Les syndicats réunis dans le cadre d’un atelier sur la stratégie de négociation collective ont conclu qu’en négociant ensemble, ils pourraient obtenir de meilleurs salaires et de meilleures conditions de travail.

Les syndicats éthiopiens et sud-africains réunis pour discuter des stratégies en matière de négociation collective

20 août, 2019La mission au Cap de sept syndicalistes éthiopiens, organisée du 13 au 15 août, a été l’occasion pour les participants d’apprendre et de partager des stratégies et des tactiques en matière de dialogue social et de négociation collective.

Si vous n’êtes pas contentes, démissionnez, a-t-on dit à des travailleuses éthiopiennes

13 juin, 2019Il semble que l’expérience professionnelle dans le secteur en expansion du textile et de la confection en Éthiopie importe peu pour certains employeurs.

PROFIL: Organiser syndicalement le secteur du vêtement et du textile en Éthiopie

21 mai, 2019Le 7 mars, des milliers de travailleurs et travailleuses du textile et de la confection sont partis en grève à Awassa, le plus grand parc industriel d’Éthiopie, pour revendiquer de meilleurs salaires, des conditions de travail sûres et la fin du harcèlement sexuel. Ces travailleurs et travailleuses n’étaient pas représentés par un syndicat, parce que ces deux dernières années, la direction du parc industriel a refusé aux syndicats de pouvoir recruter. 

Éthiopie: grève des travailleurs pour l’établissement d’un syndicat dans le parc industriel d’Hawassa

4 avril, 2019Devant l’absence d’engagement à répondre à leurs doléances, des milliers de travailleurs du textile et de l’habillement employés à Hawassa, le plus grand parc industriel en activité en Éthiopie, ont fait grève des 13 au 15 mars pour exhorter les employeurs à prendre des mesures contre le harcèlement sexuel, à améliorer les conditions sanitaires et sécuritaires, et à augmenter les salaires.