Jump to main content
IndustriALL logotype

Recherche

Showing 1-10 sur 287 results

La réunion du Comité des femmes d’IndustriALL appelle à l’inclusion

23 mai, 2024Les réalisations en matière d’égalité des sexes, l’impact de l’IA sur les travailleuses et le renforcement de la participation et de la représentation des jeunes femmes au sein d’IndustriALL étaient à l’ordre du jour de la réunion du Comité des femmes d’IndustriALL, qui s’est tenue à Genève ce 21 mai.

Un syndicat ivoirien mène campagne pour l'égalité de genre dans les mines

22 mai, 2024Les thèmes qui comptent le plus pour les femmes dans le secteur minier de Côte d'Ivoire sont l'égalité de genre, le comblement de l'écart de rémunération entre hommes et femmes, une meilleure représentation des femmes à la direction des syndicats, l'élimination de la discrimination fondée sur le genre, le combat pour le respect par les compagnies minières de la législation sur la santé et la sécurité et la mise en place de politiques d'entreprise qui mettent fin à la violence et au harcèlement fondés sur le sexe. 

Indonésie : le Comité des femmes obtient des espaces sécurisés

2 avril, 2024Le Comité des femmes du Conseil d’IndustriALL pour l’Indonésie a négocié avec succès cinq espaces sécurisés chez Evoluzione Tyre Indonesia, Akzo Nobel Car Refinishes Indonesia, Sinar Tambang Artha Lestari, Indocement Cirebon Plant, et Semen Padang.

L’Australie fait un grand pas pour combler l’écart de rémunération entre les hommes et les femmes

27 mars, 2024Le 18 mars dernier, soit dix jours après la Journée internationale de la femme, l’Australie a adopté une nouvelle législation qui étend de manière significative le congé payé parental (CPP) pour les familles, ce qui constitue une étape importante dans la lutte contre l’écart de rémunération entre les hommes et les femmes.

Les syndicats namibiens luttent pour l’égalité des genres

13 mars, 2024Les syndicats namibiens affirment qu’en Afrique, il est inhabituel de trouver quelqu’un qui milite pour l’égalité des sexes au plus haut niveau du gouvernement national. Mais lorsque cela se produit, les syndicats ont davantage de possibilités d’interpeller le gouvernement dans le cadre de leur lutte pour l’égalité des genres et les droits des travailleuses.

#ZéroExcuse

7 mars, 2024En novembre 2023, le Comité exécutif d’IndustriALL a approuvé une nouvelle politique sur la violence et le harcèlement basés sur le genre (VHBG), la misogynie et le sexisme. Cette initiative reflète l’engagement, tel qu’énoncé lors du Congrès d’IndustriALL en 2021, de maintenir une position de tolérance zéro à l’égard de la VHBG et de toute violation des droits humains et des droits des femmes dans le cadre de ses opérations et des activités associées. 

Sintracarbón signe un accord avec Cerrejón Colombia et évite la grève

4 mars, 2024Le 27 février, le syndicat colombien Sintracarbón a signé une convention collective avec la multinationale Carbones del Cerrejón Limited, mettant ainsi fin à un conflit et évitant une grève. L’accord prévoit des avantages supplémentaires, notamment des salaires plus élevés, la conversion de contrats temporaires en contrats permanents et un congé de maternité plus long.

Lutter pour l'égalité de genre dans un monde toujours plus inégalitaire

17 janvier, 2024D'après une enquête publiée par Oxfam, les cinq hommes les plus riches du monde ont vu leur fortune plus que doubler depuis 2020 tandis que, dans le même temps, cinq milliards de personnes s'appauvrissaient.

Les Philippines ratifient la Convention 190 de l’OIT

12 décembre, 2023Après quatre années de campagne menées par les affiliés philippins d’IndustriALL, le Sénat du pays a ratifié la Convention de l’OIT sur la violence et le harcèlement, faisant des Philippines le 37e pays au monde à le faire.

Un tribunal sud-africain se prononce en faveur de l’égalité des sexes en matière de congé parental

7 décembre, 2023Dans une affaire qui va transformer les modalités du congé de maternité et du congé parental en Afrique du Sud, la Haute Cour de Gauteng, à Johannesburg, a décidé que les parents qui travaillent peuvent prendre à tour de rôle les quatre mois de congé de maternité. Auparavant, le congé de maternité ne s’appliquait qu’à la “femme enceinte”.