Jump to main content
IndustriALL logotype

Recherche

Showing 1-10 sur 554 results

Répression systématique en Biélorussie

23 mars, 2023Ce mois-ci, le Conseil d’administration du BIT et le Haut Commissaire des Nations unies aux droits de l’homme (HCDH) ont fait des déclarations fermes sur la situation des droits de l’homme en Biélorussie, appelant le gouvernement à cesser de persécuter les personnes impliquées dans des syndicats indépendants du pays.

Au Pérou, les laboratoires SMA SAC intensifient la lutte antisyndicale

23 mars, 2023La société péruvienne Laboratorios SMA SAC a envoyé un préavis de licenciement à la secrétaire générale de son syndicat. IndustriALL a répliqué en demandant aux acheteurs multinationaux de l'entreprise d'intervenir pour qu'elle cesse ses actions antisyndicales, retire le préavis de licenciement et négocie de bonne foi pour régler les questions en suspens.

Poursuite de la répression contre les militants syndicaux en Biélorussie

8 mars, 2023Les autorités de Biélorussie continuent de réprimer ce qui reste du mouvement syndical indépendant dans le pays. La semaine dernière, plusieurs militants ont été arrêtés, sur base d’accusations forgées de toutes pièces, dans le but de mettre un terme au mouvement en faveur d’un pays démocratique.

Le rôle déterminant des syndicats dans la diligence raisonnable

2 mars, 2023Le forum de l’OCDE sur le devoir de diligence dans le secteur de l’habillement et de la chaussure, qui s’est tenu en France à Paris en février, a réuni des gouvernements, des entreprises, des syndicats, des représentants de la société civile et des universitaires pour débattre de la responsabilité qui incombe aux entreprises d’identifier, de prévenir, d’atténuer et de rendre compte de leurs impacts négatifs sur les droits de l’homme.

Les syndicats participent à une grève nationale contre le gouvernement péruvien

21 février, 2023Les affiliés d’IndustriALL au Pérou ont pris part à une nouvelle grève nationale contre le gouvernement de Dina Boluarte. Ils ont appelé à sa démission et à celle des membres du Congrès, ainsi qu’à la tenue d’élections.

Des fonctionnaires du gouvernement uruguayen surveillent illégalement le président d’un syndicat

9 février, 2023Des fonctionnaires du gouvernement uruguayen se sont livrés à une surveillance illégale de Marcelo Abdala, Président de la fédération syndicale uruguayenne PIT-CNT et Secrétaire général de l’UNTMRA, affilié d’IndustriALL. La PIT-CNT envisage une action politique et juridique pour défendre la démocratie, la République et les libertés.

Des appels à la justice pour le défenseur des droits de l’homme assassiné en Eswatini

3 février, 2023Le 3 février, des syndicats sud-africains du Congrès des syndicats sud-africains ainsi que des organisations de la société civile faisant campagne pour des réformes démocratiques ont organisé un piquet devant l’ambassade d’Eswatini à Johannesburg pour réclamer justice et une enquête indépendante à la suite de l’assassinat de Thulani Maseko, avocat spécialisé dans les droits de l’homme et la justice sociale.

Les syndicats condamnent les lois anti-grève au Zimbabwe

1 février, 2023Les syndicats du Zimbabwe ont de sérieuses objections contre des lois votées récemment et qui violent les droits syndicaux.

Déclaration de Global Unions sur le deuxième anniversaire du coup d’État militaire au Myanmar

1 février, 2023À l’occasion du deuxième anniversaire du coup d’État militaire au Myanmar, le Conseil de Global Unions, représentant 200 millions de travailleurs et travailleuses dans le monde, appelle à une reprise des efforts au plan mondial pour rétablir la démocratie. Le Conseil de Global Unions soutient l’appel de la Confédération des syndicats du Myanmar (CTUM) à une journée d’action mondiale pour exiger la reconnaissance diplomatique officielle du gouvernement d’unité nationale (GUN) en tant que représentant légitime du peuple du Myanmar ainsi qu’à la libération des prisonniers politiques.

La démocratie doit être rétablie au Myanmar

27 janvier, 2023Cela fait deux ans que les militaires ont pris le pouvoir au Myanmar. Alors que les travailleurs et travailleuses risquent leur vie pour rétablir la démocratie, nous devons continuer à exprimer notre opposition et à manifester notre soutien solidaire.